Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Commonwealth

Table des matières

© Tom Baird / Commonwealth Secretariat

Aperçu

Le Commonwealth est un regroupement volontaire de 54 pays qui travaillent ensemble vers des objectifs communs de démocratie et de développement. Les États membres varient de grands pays comme le Canada à de petits États insulaires comme la Jamaïque.

Le Commonwealth a le mandat de servir les besoins des gouvernements membres et de leurs citoyens en matière de développement politique, social et économique et de fournir une tribune aux délibérations, à la résolution de problèmes, à l'atteinte de consensus et à la prise de mesures qui sont importantes pour l'organisation.

Le Canada s'est joint au Commonwealth en 1931 et a joué un rôle important dans son évolution, depuis l'ère de l'Empire britannique d'avant la Seconde Guerre mondiale à la transition à l'organisation moderne qu'il est devenu, une association multiculturelle mondiale d'États souverains égaux. Le Commonwealth comprend trois sous-entités intergouvernementales :

Le Canada est un partenaire engagé et résolu dans les efforts de développement du Secrétariat du Commonwealth. Le Fonds du Commonwealth pour la coopération technique (en anglais) (CFTC) est l'organe principal du Secrétariat pour le développement, et le Canada lui fournit environ le quart de son financement annuel, et constitue son deuxième plus important donateur.

Le Canada contribue à plusieurs missions de surveillance électorales du Commonwealth.

Le Commonwealth of Learning, dont le siège social est situé à Vancouver, en Colombie-Britannique, a été créé en 1987 pour encourager le développement et le partage du de l'enseignement, du savoir, des ressources et des technologies pour aider les pays en développement à améliorer leur accès à de l'éducation et à de la formation de qualité. Le MAECD lui fournit approximativement le tiers de son financement annuel, faisant du Canada son plus important donateur.

Le Canada est membre des conseils d'administration de ces organisations.

Priorités

Les objectifs du Secrétariat du Commonwealth comprennent le renforcement de la paix et de la démocratie pour les pays membres et l'amélioration de la croissance économique au bénéfice des démunis. Ces objectifs correspondent étroitement à deux des priorités thématiques du Canada en matière de développement international favoriser la croissance économique durable et assurer l'avenir des enfants et des jeunes, et à un des thèmes transversaux, appuyer la gouvernance.

Croissance économique

L'importance qu'accorde le Secrétariat à aider ses pays membres à renforcer leurs capacités en matière de politiques et de gestion publique pour favoriser la croissance économique en fait un partenaire multilatéral clé du Canada. Ce partenariat permet au Secrétariat de formuler, de négocier et de mettre en œuvre des politiques commerciales, de diversifier les bases d'exportation, de renforcer la gestion de la dette et d'attirer de nouveaux investissements.

Enfants et jeunes

Le Secrétariat appuie les efforts des pays membres en vue d'assurer l'avenir des enfants et de jeunes. Pour ce faire, il fournit de l'expertise technique en formation professionnelle pour les jeunes, de l'éducation et des outils pédagogiques pour le perfectionnement professionnel, favorise des réseaux jeunesse dynamiques et fait la promotion des entreprises dirigées par des jeunes.

Gouvernance démocratique

Le Secrétariat fait la promotion de la paix et de la démocratie en aidant à renforcer les institutions et les processus démocratiques dans les pays membres. Ce travail est réalisé notamment en améliorant les processus électoraux, en renforçant la primauté du droit, en adoptant et en mettant en œuvre des normes en matière de droits de la personne et en mettant en place des mesures pour prévenir et combattre la corruption.

Stratégie de collaboration avec le Commonwealth

Dans le cadre de sa collaboration avec le Commonwealth, le Canada met l'accent sur les trois objectifs suivants :

  1. Renforcer l'accent des programmes du Secrétariat dans les domaines d'expertise établis, en particulier en démocratie et en saine gouvernance, et faire la promotion d'une plus grande coopération technique Sud-Sud.
  2. Encourager le Secrétariat à utiliser une approche de gestion axée sur les résultats pour la planification et le compte rendu dans la mise en œuvre de son plan stratégique (en anglais) (PDF, 699 Ko, 53 pages).
  3. Travailler de manière à ce que les recommandations de l'examen du CFTC de 2008 soient mises en œuvre par le Secrétariat.

Réalisations

En 2011, avec l'appui du Canada et d'autres donateurs, le Commonwealth et ses institutions ont pu :

  • envoyer des équipes du Commonwealth pour observer et évaluer le déroulement des élections en Zambie, au Cameroun, en Gambie, à Sainte-Lucie et en Guyana;
  • aider sept pays membres à ratifier ou à adopter un total de huit accords et conventions distincts en matière de droits de la personne, y compris sur la protection des droits des enfants, des personnes handicapées et des droits politiques;
  • aider quatre pays des Caraïbes à élaborer des cadres stratégiques régionaux et nationaux et la réglementation connexe dans le secteur de la gouvernance des mers et des océans afin de renforcer la résilience économique, tout en contribuant à améliorer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance;
  • établir la Caribbean Association of Debt Managers (CARADEM) pour fournir de l'aide pratique aux pays dans la région afin de bâtir une capacité technique et d'atteindre les principaux objectifs en matière de gestion de la dette;
  • aider 300 000 filles et garçons répartis dans 10 pays à fréquenter l'une des 12 écoles ouvertes (apprentissage en ligne ou par correspondance au lieu de l'apprentissage sur place, à l'école même);
  • aider environ 108 000 étudiants de 10 pays à apprendre à améliorer la santé des mères et des enfants, à prévenir le VIH/sida et les maladies non transmissibles et à améliorer la santé de l'environnement;
  • élargir l'accès à de l'enseignement et de la formation technique et professionnelle de qualité au moyen de séances ouvertes et à distance offertes par sept institutions réparties dans trois pays africains;
  • aider l'Université virtuelle pour les petits États du Commonwealth à offrir des cours dans six établissements répartis dans six pays.

Note : Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.