Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

La ministre Oda annonce que le Canada continuera d'aider Haïti

Le 2 mars 2011

Ottawa (Ontario) — L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a réitéré aujourd'hui l'engagement du Canada envers Haïti en annonçant le financement de 15 nouveaux projets de reconstruction et de redressement. L'Agence canadienne de développement international (ACDI) renforcera les secteurs du logement, de la préparation aux catastrophes, de l'éducation, de la santé et de l'agriculture en Haïti à l'aide de nouvelles mesures visant à améliorer les moyens de subsistance des Haïtiens. Ces mesures sont étroitement alignées sur les objectifs de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH).

« Le Canada maintient son engagement envers les Haïtiens et les Canadiens qui ont clairement manifesté leur appui à l'égard du redressement d'Haïti. Le Canada tient sa promesse à l'endroit d'Haïti en ciblant son aide vers les secteurs qui comptent le plus pour le peuple, a déclaré la ministre Oda. En s'attaquant aux problèmes de logement, de santé et d'éducation, le Canada aura un impact immédiat sur la vie des Haïtiens. Notre soutien à l'agriculture et à la création d'emplois aidera Haïti à s'aider elle-même. »

Le Canada, par l'intermédiaire de l'ACDI, financera trois projets qui permettront d'améliorer la situation du logement pour les Haïtiens. En collaboration avec Développement et Paix, Habitat pour l'humanité Canada et le Comité Central Mennonite du Canada, 2 300 familles bénéficieront de logements neufs ou reconstruits.

Afin de permettre à Haïti de mieux se préparer à répondre aux catastrophes naturelles, le Canada appuiera le travail du Centre d'études et de coopération internationale (CECI) pour offrir des services de prévention des catastrophes à 21 des collectivités les plus pauvres d'Haïti, au profit de près de deux millions d'Haïtiens.

Le Canada appuiera également des projets d'amélioration de l'éducation, notamment la construction de deux écoles et la reconstruction d'autres écoles. Plus de 1 600 élèves, dont 450 dans la vallée de Jacmel, pourront retourner à l'école en toute sécurité. Grâce à cet appui, environ 50 000 enfants recevront chaque jour un repas à l'école. Le Canada travaillera de concert avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie, Terre Sans Frontières, l'Association québécoise pour l'Avancement des Nations Unies et Vision mondiale Canada.

L'Association québécoise pour l'Avancement des Nations Unies construira une école de formation professionnelle à la mémoire de Mark Gallagher, du Nouveau-Brunswick. Lors d'une mission avec la GRC, le sergent Gallagher est décédé lors du séisme en Haïti.

Grâce au travail d'Aide à l'enfance — Canada, de la Fondation Jules et Paul-Émile Léger, d'International Child Care Canada et de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, le Canada appuiera le système des soins de santé en Haïti, notamment en remettant en état deux hôpitaux et en collaborant avec quatre hôpitaux universitaires. Plus de 54 000 personnes qui devaient auparavant faire appel à des fournisseurs de soins de santé privés coûteux auront désormais accès à des services de soins de santé primaires complets et gratuits. La capacité du système de soins de santé sera élargie pour permettre 9 900 consultations supplémentaires par an, la prestation de soins prénataux et postnataux à 1 280 femmes et des tests du VIH à 9 550 femmes. De plus, en soutenant les centres hospitaliers universitaires, le Canada contribuera à donner à 360 diplômés en services cliniques, internes et résidents ainsi qu'à 160 autres professionnels de la santé les compétences nécessaires pour prodiguer des soins obstétricaux et néonataux d'urgence.

L'annonce d'aujourd'hui porte également sur trois projets de développement agricole dont sont responsables le Comité Central Mennonite du Canada, Hope International Development Agency et Oxfam-Québec. Ces projets permettront de revitaliser l'agriculture en Haïti en formant 2 000 membres actuels et nouveaux de six coopératives de silos de stockage de cultures et de six coopératives d'agriculture, d'offrir aux jeunes une formation professionnelle en agriculture et dans les métiers de la construction et de créer 1 300 emplois grâce à la remise en état de puits, de champs agricoles, de routes et de forêts.

L'annonce d'aujourd'hui se chiffre à 29,9 millions de dollars.

L'engagement actuel du gouvernement du Canada à l'endroit d'Haïti fait en sorte que ce pays est le principal bénéficiaire de l'aide canadienne au développement dans les Amériques. Cet engagement comprend notamment le soutien aux efforts de redressement et de reconstruction après le séisme ainsi que l'aide humanitaire et le soutien au développement à long terme.


- 30 -


Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca


Fiche d'information

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) a annoncé aujourd'hui la mise sur pied de 15 nouveaux projets axés sur le redressement et la reconstruction pour aider les personnes démunies en Haïti. Tout en respectant les objectifs de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH), l'ACDI renforcera les secteurs du logement, de la préparation aux catastrophes, de l'éducation, de la santé et de l'agriculture dans ce pays grâce à de nouvelles initiatives qui permettront d'améliorer les moyens de subsistance de la population haïtienne.

Cette annonce fait suite à un appel de propositions pour des projets de redressement et de reconstruction en Haïti. L'ACDI a reçu 31 soumissions. Elles ont toutes été évaluées selon les critères énoncés dans l'appel de propositions et elles devaient être conformes à l'un ou à plusieurs des secteurs prioritaires établis par le gouvernement d'Haïti. Par ailleurs, les soumissionnaires devaient démontrer la viabilité de leurs projets et comment ils pourraient efficacement apporter des changements durables pour améliorer la vie des Haïtiens.

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) renforcera les secteurs du logement, de la préparation aux catastrophes, de l'éducation, de la santé et de l'agriculture en Haïti à l'aide de nouvelles mesures visant à améliorer les moyens de subsistance des Haïtiens.

Santé — L'aide du Canada servira à remettre en état l'hôpital Cardinal-Léger, qui se trouve à Léogâne, et à faire en sorte que l'on y prodigue de nouveau des soins de santé. Pour ce faire, on rétablira les structures permanentes de l'hôpital ainsi que les systèmes et l'équipement endommagés. En travaillant avec la Fondation Jules et Paul-Émile Léger (in French), le Canada, grâce à cette remise en état, donnera à l'hôpital la capacité annuelle suivante : 9 900 consultations, 180 opérations, 4 500 ordonnances, 9 375 analyses de laboratoire et 150 échographies. (799 437 $)

L'aide fournie par le Canada à International Child Care Canada (en anglais) permettra de reconstruire et d'agrandir l'hôpital Grace Children. L'hôpital est utilisé par des groupes vulnérables de la population, surtout des femmes et des enfants, qui vivent dans le quartier Delmas de Port-au-Prince. Actuellement, l'hôpital administre tous les vaccins à 1 700 enfants âgés d'un an, améliore l'alimentation de 1 007 enfants, fournit des soins prénataux et postnataux à 1 280 femmes, et offre des tests de dépistage du VIH à 9 550 femmes et leur partenaire. L'hôpital offre également des contraceptifs, des suppléments de vitamine A et des visites prénatales et postnatales. (795 000 $)

Le Canada appuiera Aide à l'enfance-Canada (en anglais) pour que l'association puisse mettre sur pied une capacité de soins de santé primaires à l'intention des enfants et de soins obstétricaux essentiels aux femmes enceintes dans tout le pays. Quelque 54 000 personnes qui devaient auparavant faire appel à des fournisseurs de soins de santé privés coûteux auront désormais accès à des services de soins de santé primaires complets et gratuits. (1 234 701 $)

Par ailleurs, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, avec l'appui du Canada, augmentera la capacité des services de santé maternelle et néonatale des cliniques de quatre universités (l'Université d'État d'Haïti, ainsi que les universités Notre Dame, Quisqueya et Lumière). Le but ultime est de renforcer la capacité des professionnels de la santé, y compris les nouveaux diplômés, les internes et les résidents, en obstétrique-gynécologie. Grâce à cette mesure, 360 diplômés, internes et résidents, et 160 autres professionnels de la santé acquerront les compétences nécessaires pour prodiguer des soins obstétricaux et néonataux d'urgence. (1 642 960 $)

Logement — Parmi les trois projets figure un projet de Développement et Paix qui profitera à 1 700 familles et consistera à fournir des logements et un accès permanent à l'eau. Avec l'aide du Canada, le projet permettra à 40 équipes de construction de bâtir des maisons pouvant résister aux effets des séismes et des ouragans, ainsi que des latrines et des structures pour récolter l'eau de pluie. (4 998 612 $)

Grâce à l'appui du Canada, Habitat pour l'humanité Canada réparera 175 maisons et installera 100 appareils sanitaires pour venir en aide à quelque 500 familles à Simon Pele, quartier déshérité très peuplé de Port-au-Prince qui a été endommagé par le tremblement de terre. En outre, l'association y installera des cliniques de soins de santé primaires. Toujours grâce à l'aide fournie par le Canada, Habitat pour l'humanité Canada sensibilisera 10 000 résidents aux problèmes sanitaires les plus importants, vaccinera 100 femmes enceintes et 900 enfants, et offrira des fournitures médicales à 3 000 foyers et à deux écoles. (1 289 530 $)

Au moyen de l'aide canadienne, le Comité Central Mennonite (CCM) du Canada (en anglais) logera des familles vulnérables dans des maisons neuves, permanentes et solides. Le projet vise à construire 50 duplex pouvant résister aux intempéries pour 100 familles (soit environ 500 personnes). Le CCM du Canada créera aussi une coopérative agricole qui profitera à près de 1 500 membres. (1 424 811 $)

Éducation — Avec l'aide du Canada, la Fondation Paul Gérin-Lajoie réparera ou remettra en état six écoles détruites ou endommagées. Grâce à l'accroissement de la capacité dans 21 autres écoles, on améliorera la formation des enseignants. (1 007 143 $)

Avec l'appui du Canada, Terre Sans Frontières remettra en état ou reconstruira quatre écoles et un centre de soins de santé dans les départements de l'Ouest et du Sud-Est, les régions les plus gravement touchées par le séisme. Quelque 1 600 élèves, dont 450 dans la vallée de Jacmel, pourront retourner à l'école en toute sécurité. En outre, 15 000 Haïtiens auront rapidement accès à de l'eau potable, et cinq microentreprises locales seront créées pour gérer l'approvisionnement en eau. (1 970 311 $)

Avec l'aide du Canada, Vision mondiale Canada remettra en état des écoles à Tabarre et à Croix-de-Bouquet pour aider à bâtir la capacité de l'administration et des écoles locales. Grâce à cette action, on estime que 50 000 enfants recevront chaque jour un repas à l'école. Vision mondiale Canada construira deux écoles et donnera des fournitures à 40 écoles, des latrines à 25 autres écoles et des meubles à 30 écoles. Le projet profitera directement à 560 845 personnes, dont 111 984 femmes et 335 300 enfants. (3 891 743 $)

L'Association québécoise pour l'Avancement des Nations Unies (AQANU), avec le soutien du Canada, créera une école technique entièrement fonctionnelle à la mémoire du sergent Mark Gallagher. Cette école offrira 15 programmes destinés aux 13 collectivités de Carrefour, une banlieue de Port-au-Prince. Elle permettra à 500 jeunes garçons et filles de contribuer en très peu de temps à la reconstruction du pays et au développement durable d'Haïti. Le bâtiment sera conforme aux normes antisismiques et sera accessible aux personnes handicapées. L'AQANU travaillera de concert avec les amis du sergent Mark Gallagher et les petites sœurs de Sainte-Thérèse. (789 134 $)

Préparation aux catastrophes — Le Canada, par l'intermédiaire de l'ACDI, appuiera le travail du Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) qui consistera à aider 21 des collectivités les plus pauvres d'Haïti à se préparer en prévision d'une catastrophe. Près de deux millions d'Haïtiens auront préparé des plans locaux de gestion des risques. (3 531 561 $)

Agriculture — L'appui que le Canada donnera à la HOPE International Development Agency, en collaboration avec la Foundation for International Development Assistance (les deux sites sont en anglais), revitalisera l'agriculture en Haïti en formant 2 000 membres actuels et nouveaux de six coopératives de silos de stockage de cultures et de six coopératives d'agriculture. (882 720 $)

Le CCM du Canada, travaillant avec l'aide du Canada, vise à donner aux jeunes une formation professionnelle en agriculture et dans les métiers de la construction. Environ 125 étudiants seront formés à l'aide de méthodes pratiques de construction qui leur donneront l'occasion de mettre leurs connaissances en pratique et d'en faire profiter le reste de la collectivité. (689 845 $)

L'aide donnée par le Canada à Haïti permettra à Oxfam-Québec d'accroître la sécurité alimentaire et d'augmenter les revenus pour la population du district de Léogâne. L'aide fournie permettra de remettre en état des terres agricoles et des routes, de reconstruire des puits, de fournir des produits agricoles aux agriculteurs haïtiens, et de planter des arbres fruitiers et des forêts pour prévenir l'érosion. Toutes ces mesures créeront 1 300 emplois. (4 971 840 $)


- 30 -


Renseignements :

Justin Broekema
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca